Utilisez
le plein potentiel
de Nowa.

Comprendre les risques de l’eau

Il n’est pas nécessaire d’être touché par une catastrophe naturelle pour vivre une catastrophe. Découvrez de quoi l’eau est capable et en quoi elle représente un risque élevé pour votre propriété.

UN RISQUE BIEN RÉEL

L’eau cause 95 %* des réclamations.

Depuis quelques années, les réclamations reliées à l’eau augmentent de façon fulgurante, au point de donner le vertige aux assureurs. Les chiffres démontrent qu’une majorité de copropriétaires feront au moins une réclamation d’assurance habitation liée à l’eau au cours de leur vie. À elle seule, l’eau est à l’origine de 95 %* des réclamations d’assurance.

De loin, l’eau cause plus de sinistres à elle seule que le feu et le vol réunis.

Copropriété : les risques sont décuplés
En condo, le risque est multiplié par le nombre de voisins. L’eau ne se limite pas au condo à l’origine de la fuite; elle suit le principe élémentaire de la gravité. Rapidement, vous pouvez être affecté par le manque de vigilance d’un copropriétaire logé trois étages plus haut.

* Source : Bureau d'assurance du Canada

L’eau est partout et imprévisible.

Un sinistre causé par l’eau peut arriver à n’importe qui, n’importe quand. Et trop souvent, il se produit quand le propriétaire est absent. Votre meilleure protection sera toujours de bloquer l’entrée d’eau à la source pendant votre absence… ce que Nowa accomplit pour vous de façon totalement autonome.

Petites causes, toujours inusitées
Même le propriétaire le plus vigilant ne peut surveiller toutes les zones à risque. Un tuyau trop exposé au froid peut se fissurer. Un mauvais branchement de la laveuse peut céder sous l’effet des vibrations. Un refoulement d’égout peut inonder le sous-sol.

Rien n’arrête l’eau, pas même le temps.

Avec l’eau, le temps n’arrange pas les choses. Elle s’infiltre rapidement dans des zones difficiles d’accès et s’y imprègne. La présence d’humidité est la source de problèmes de structure et de moisissures graves et très coûteux.

Vice caché
Comme vous étiez au courant du dégât d’eau, un propriétaire ultérieur pourrait vous poursuivre pour vice caché si les travaux d’assèchement ont été mal exécutés.

Perte de valeur
Synonymes de problèmes de santé et de coûts onéreux, les moisissures font peur. Un dégât d’eau contribue donc à réduire la valeur de revente de votre propriété.

Même claire, l’eau peut coûter cher.

Aussi pure soit-elle, l’eau affecte presque tous les matériaux d’un bâtiment et cause des dégâts considérables. En peu de temps, le mal est fait et pour réparer, il faut démolir puis reconstruire à neuf. Les coûts de réparation lors d’un dégât d’eau peuvent se chiffrer à plusieurs milliers de dollars. Et peu importe votre assurance habitation, il est inévitable que vous ayez à en payer une partie. Voici pourquoi.

Vous devrez toujours payer la franchise.
Avec la hausse importante du nombre de réclamations, les assureurs exigent dans certains cas des franchises minimales assez salées.

Votre prime augmentera.
À moins que vous soyez couvert par une clause de « pardon », une première réclamation entraîne généralement une augmentation de la prime pouvant dépasser les 25 %.

Tout n’est pas couvert.
Selon votre couverture, il est probable que certains frais engendrés par le remplacement d’équipement ou de matériaux plus coûteux soient à votre charge.

Il y a plus que les matériaux affectés.
Pour une question d’esthétisme, les travaux s’étendent parfois à des zones non touchées. L’assureur peut décider qu’une partie de ces travaux sera à vos frais.

Le problème doit être réglé !
Si l’assureur estimait qu’il existe un risque raisonnable que le problème se répète, il pourrait exiger l'exécution de certains travaux coûteux et à vos frais.

Économisez à chaque année.

Les dégâts causés par l’eau sont les sinistres les plus fréquents et parmi les plus dommageables. Votre assureur en connaît mieux que quiconque la portée. Plusieurs compagnies d’assurance reconnaissent déjà les solutions Nowa et Aqua-Protec et offrent des rabais sur les primes après leur installation.

Informez-vous dès maintenant auprès de votre assureur.

Pourquoi me protéger ?
De toute façon, l’assureur va payer !

Parce que le coût n’est pas que financier. Et parce que les assureurs voient les réclamations reliées à des dégâts d’eau augmenter de façon fulgurante depuis quelques années, au point de leur donner le vertige et de les convaincre de refuser des propriétaires jugés à risque.

Pour demeurer assurable
De plus en plus de propriétaires et de syndicats de copropriété ayant vécu un sinistre peinent à trouver des assureurs qui acceptent de couvrir les dégâts d’eau.

Parce que tout ne se remplace pas
Certains biens personnels n’existent pas en deux copies. Ce sont des biens qu’un assureur ne pourra jamais remplacer. Une fois abîmés, ils le sont pour toujours.

Car c’est très loin d’être drôle
Il vaut mieux éviter une catastrophe qu'avoir à la gérer. Un dégât d’eau cause tout un chambardement dans le quotidien et affecte la qualité de vie pendant des semaines.

Découvrez Nowa 360